Partager


La Maison des Sages permet la rencontre avec d’autres familles qui peuvent être confrontées à des difficultés analogues sur l’état de santé de leur parent (troubles de la communication, troubles du comportement, perte d’autonomie physique,…), dans une dynamique de partage d’expériences communes, de création de liens et de soutiens mutuels.

L’implication des familles dans la colocation peut avoir un côté déculpabilisant par rapport à la maison de retraite (EHPAD), ressentie parfois comme un abandon. Par ailleurs, le fonctionnement social de la colocation est un moyen de donner du sens à une présence pour certaines familles qui ont du mal à établir une relation du fait des difficultés de communication avec leur parent malade. Les échanges entre les familles favorisent le sentiment d’être ensemble avec d’autres, d’être ensemble dans l’action, pour ceux à qui le silence d’un tête à tête avec le proche serait trop pesant. Du statut « subit » d’aidant contraint et passif, on passe à un statut « choisit » d’aidant volontaire et actif.