Le projet

Le projet

Une réponse innovante

La Maison des Sages est un habitat innovant offrant un service d’accompagnement permanent pour des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une affection apparentée.

Il s’agit d’une alternative à la maison de retraite (EHPAD).

Son principe consiste en une colocation de 8 personnes au sein d’un même logement adapté, situé au cœur de leur quartier ou de leur village, avec la présence d’assistantes de vie attentives, compétentes et dévouées 24h/24h.

La Maison des Sages répond ainsi à plusieurs besoins :

  • La volonté d’un nombre croissant de personnes âgées et de leur famille, de vivre à proximité de l’endroit où elles ont passé une grande partie de leur existence ;
  • Le souhait de pouvoir vivre entouré, aidé dans sa vie quotidienne et respecté dans ses besoins fondamentaux et ses désirs personnels ;
  • Et, pour beaucoup d’entre elles, la possibilité de choisir le lieu et le type d’environnement dans lequel elles aspirent finir leurs jours ;
Le projet

La colocation, c’est « Comme à la maison »…

  • Une « vraie maison » en zone rurale ou un « appartement communautaire » en ville
  • 8 colocataires, une chambre pour chacun et des parties communes, soit 250 à 350 m2
  • La mise en commun du loyer, de toutes les dépenses de la vie quotidienne, et des aides à domicile employées sur le mode mandataire et présentes 24h sur 24h
  • Les soins sont réalisés « comme à la maison » : chacun a son médecin traitant, son infimier(e), son kinésithérapeute, son orthophoniste… selon ses besoins

La colocation repose sur des valeurs fortes inspirées du « Care »

  • L’importance primordiale du « prendre soin » des personnes colocataires, et de leur « accompagnement » dans la vie au jour le jour avec empathie, bienveillance, attention, responsabilité et compétence
  • L’importance tout aussi primordiale de la reconnaissance, de la valorisation, de la formation et de la supervision des auxiliaires de vie
  • Le respect de la vie de chacun : les rythmes quotidiens s’adaptent aux besoins de chaque colocataire puisque chacun est « chez lui ». Les activités de la vie sociale et citoyenne sont préservées
  • La cogestion :les familles participent à la vie de la maison et contribuent aux décisions
  • La proximité de l’habitat d’origine, en organisant la colocation dans le village ou le quartier de la personne, ou dans les environs
  • L’insertion dynamique dans l’environnement local, économique et associatif, avec l’ambition de développer un bénévolat associatif de proximité