La vie quotidienne

Le principe fondamental de la colocation repose sur un accompagnement permanent du déroulement simple de la vie de tous les jours, avec un regard attentionné plutôt qu’un regard spécialiste distant.

Chaque journée est rythmé par la vie quotidienne, avec des moments conviviaux, des activités centrées sur le plaisir de participer et d’être ensemble, « même de loin », sans objectifs de performance à atteindre ni d’évaluations.

La personne est encouragée à exprimer ses choix dans les décisions qui la concernent, malgré sa maladie, afin de lui laisser le plus d’initiative et d’autonomie possible, en avançant à son rythme.

En pratique, les grands moments de la journée évoluent au fils des besoins de chacun, comme par exemple :

  • Le choix de la tenue vestimentaire est décidé par la personne, ou conseillé par la famille si le colocataire a des difficultés pour communiquer
  • Les menus sont décidés en commun, avec la participation des familles
  • Les activités de loisir sont mises en place selon les goûts et les aptitudes de chacun
  • Les sorties à l’extérieur sont encouragées, accompagnées avec les auxiliaires de vie, les familles, les bénévoles
  • Les heures de lever et de coucher sont libres
  • Les toilettes sont possibles toute la journée
  • En cas de troubles du sommeil (insomnie, réveils nocturne, angoisses nocturnes…), le colocataire peut veiller avec l’auxiliaire de nuit autour d’une collation, d’une activité récréative, d’une relation apaisante

En somme, le fonctionnement d’une Maison des Sages repose sur une souplesse de tous les instants afin de s’ajuster au mieux aux besoins et à l’état affectif de chacun.